Un joli mur...


Du respect particulier de l’esthétique et du patrimoine...

Guillaume et Frédérique  Vermorel, habitants marseillais, mais résidents secondaires rue des écoles ,venant très régulièrement  sur le village ont décidé de faire rénover le mur donnant sur la rue. Celui-ci s’écroulait et devenait dangereux.

C’est Salvador Payelle et son fils Valentin qui ont entrepris l’ouvrage. Habitué à nos toits et murs aiguèzois depuis de nombreuses années, passionné des vieilles pierres Salvador a su rénover ce mur en respectant le travail à l’ancienne, a tenu à n'utiliser que des pierres d’origine même si leur formes et leur dureté pouvaient pousser  à l’emploi de nouvelles pierres.

Au final, une rue qui retrouve un peu de son éclat, un mur qui rappelle l’ancien temps, un mur à l’image de la beauté de notre village…

Ils ont aussi remis à l'état le puit et le bassin au croisement de la rue des écoles et du chemin de la Roque. L’état de ceux-ci ne permettait pas une rénovation en profondeur mais ils ont mis ces deux éléments de notre patrimoine à vue et les ont consolidés.

Nous saluons d’une part le travail de l’entreprise Payelle qui œuvre dans le respect de l’art de la maçonnerie, et d’autre part la volonté de nos nouveaux résidents qui ont fait le choix de respecter l’esthétique et le caractère authentique de notre village . Ils auraient pu faire d’autres choix moins onéreux mais moins esthétiques.

Ce respect est à l’image de nombreuses restaurations dans le village comme, entre autres, l’ancien moulin avec Cédric Duivon et Julie Pauty et la future miellerie en plein centre du village avec Yann Fricaud et Stéphanie Della Libera ou encore le vieil hôpital de Pascal et Annabelle Baume….










L'ombre .....du photographe