Lifting Boulodrome

Hé non! Ce n'est pas les nouveaux jeux basques Aiguèzois mais bien une scène de l'opération d'ensablage du boulodrome qui méritait bien une cure de jouvence au niveau de son revêtement. Donc, un soir de Mai, au lieu de sortir le cochonnet nos amis boulistes ont pris pelles pour remettre du sable sur le terrain de boules du village. Il a fallu ensuite le "damer" et là, toute ingéniosité fut la bienvenue. 

Profitons de cet article pour parler de la pétanque et d'Aiguèze : car ce jeu n'est pas seulement une histoire de plaisir ou de sport...je le dis d'autant plus objectivement que je ne suis pas personnellement adepte de cette pratique.

D'abord, la pétanque fait parti des traditions, d'une culture "du sud" de la France. Elle fait parti de son image autant que le soleil et l'olivier, que le chant des cigales et la fameuse scène "pagnolesque" de la belote, ou encore que le "PastiSSE".

Encore, sur un plan touristique, nos visiteurs ne demandent que cela de voir des villageois jouer à la pétanque. Cela résonne , pour eux, comme un air d'authencité. Pascal Terrasse (député ardéchois à l'origine de l'inscription de la Grotte Chauvet à l'UNESCO) le souligne souvent lors de réunions d'information sur le tourisme en prenant ce jeu pour exemple : adaptons nous mais ne perdons pas notre authenticité car c'est ce que cherchent nos vacanciers. D'ailleurs, ne voyons nous pas souvent des gens se poser à l'ombre de nos platanes pour regarder, observer, être curieux.

Alors, biensûr que la richesse d'Aiguèze est ailleurs, mais bon n'oublions pas ce petit plus qui fait aussi parti de notre patrimoine ... quelque part...