ADRESSE ET NUMEROTATION

Travail sur carte
La commune se voit imposée de mettre en place le numérotation des habitations pour faciliter la distribution du courrier et l'intervention des secours.
Afficher l'image d'origine


L'opération permettant d'aboutir à la mise en place de cette numérotation a débuté avec la vérification des noms des quartiers, des chemins, des places rues et impasses du village. Un travail de fond obligatoire pour intégrer les différents noms dans une base de données unique. Certains lieux ou chemin couramment cités par les Aiguèzois devaient voir leurs limites et orthographes vérifiées, d'autres n'étaient pas officiellement nommées.

Ce premier travail, mené par Patrick LEFRANCOIS et Alexandra CHARRET, en concertation avec le SIIG (Syndicat Intercommunal d'Informations Géographique), permet aujourd'hui de s'appuyer sur un document unique qui complète ceux réalisés antérieurement (du cadastre de 1830 aux différents registres et actes plus récents).


Depuis le lundi 11 janvier, Patrick MARRON et Jean-Pierre LAVASTRE arpentent le village et La Roquette pour effectuer les relevés de localisation à l'aide d'un GPS. Leur objectif est de répertorier toutes les habitations (principales et secondaires).
Les informations recueillies seront vérifiées et intégrées dans le plan communal et permettront d'affecter la numérotation.

La prochaine étape visera à la réalisation des plaques portant les numéros. Cette réalisation, au titre de la première dotation sera financée par la mairie. 

Le choix du modèle et les modalités de pose seront naturellement étudiés de manière collégiale à l'occasion d'un prochain conseil municipal.

 La mise en place de panneaux indicateurs de noms des quartiers (vœux exprimé fréquemment par plusieurs administrés) sera également réalisée lors de la dernière phase de travaux.


Les deux Patrick, Jean-Pierre et Dorian (du SIIG) lors de phase formation au maniement du GPS

En action, début des relevés.