Lila SOLSKI , Maurice La Gouaille et l'Orgue de Barbarie

On la qualifie de musicienne des rues avec son orgue de Barbarie.  Au détour d’une ruelle, les uns ont écouté des chansons d’hier pour un bonheur aujourd’hui.  Certains  autres ont repris un de ces  refrains bien connus comme « l’amour est cerise » ou « l’ amant de Saint Jean ». Notre organiste-tourneur d’un jour à Aiguèze chemine dans le village puis se pose pour entonner ces chansons qui font partie de notre patrimoine musical.
Nos deux artistes  savent tourner cette manivelle avec un Rythme bien particulier et régulier de manière à garder le bon tempo de l’œuvre interprétée. Leur instrument  lui-même est sobrement décoré et original mais il attire notre œil et nous surprend par la musicalité des mélodies qui en sort.
Le temps d’une pose pour Lila Sol et Maurice La Gouaille nous offre des tours de magie qui s’enchaînent pour le plaisir de tous. Une animation que nous aurons plaisir à revoir dans Aiguèze.