Droit de réponse du Maire

Un bulletin d’information d’opposition a été distribué à la population. Ce procédé correspond au droit de liberté d’expression que chacun peut utiliser pour évoquer ses idées.
Sur la forme, le principe ne peut en aucune façon être critiqué.
Sur le fond, les idées de chacun doivent être respectées, je ne souhaite pas rajouter de la polémique à celle recherchée depuis maintenant 3 mois.
Pour répondre brièvement aux différents griefs évoqués je rappelle une nouvelle fois que nous sommes à la disposition de tous pour vérifier nos dires et nos écrits. Je trouve très dure la critique portée à l’encontre des élus ayant avant 2001 « geler le village » (comme leurs familles, ils doivent apprécier). Il peut être utile de rappeler que le dossier de classement du village au titre des PBVF a été déposé antérieurement à 2001. Je m’interroge aussi sur la capacité à porter dès maintenant un jugement sur les résultats de l’équipe municipale.
Cette équipe, avec les membres qui ont manifesté leur volontariat pour participer aux différentes réunions et commissions, avec ceux qui s’investissent au quotidien, doit conserver et utiliser son énergie pour l’intérêt commun.

Alain Chenivesse – Maire d’Aiguèze