ARRETE SECHERESSE




Sécheresse: La sécheresse s'installe dans le Gard
Article créé le 27/06/2017 Mis à jour le 28/06/2017

M. le Préfet du Gard a fait un état le 26 juin 2017 sur la situation hydrologique du département. 
 
Le Gard vient de connaître un épisode de forte chaleur, qui avait déjà conduit M. le préfet du Gard, le 13 juin dernier, à placer les bassins versants de l'Hérault (partie gardoise) et de la Cèze aval en vigilance.
La vague de chaleur persiste. Malgré les quelques épisodes orageux localisés, les débits des cours d'eau ont fortement diminué, et les niveaux des nappes phréatiques ont poursuivi leur baisse.
Les températures élevées et les épisodes orageux attendus dans les prochains jours ne devraient pas être de nature à infléchir cette tendance.
M. le Préfet du Gard a donc décidé de placer
§   l'Ardèche et la Cèze aval en alerte de niveau 1,  
§   le reste du département du Gard en vigilance, et ce, afin de retarder l’éventuel franchissement des seuils d’alerte ;
En alerte de niveau 1, le remplissage des piscines privées, le lavage des voitures et le fonctionnement des fontaines en circuit ouvert sont interdits. De plus, des restrictions d’horaires pour l’arrosage sont mises en place. Sont interdits l’irrigation agricole et des jardins potagers entre 10h00 et 18h00 (sauf pour les modes d’irrigation économes en eau). Pour l’arrosage domestique (pelouses, jardins d'agrément, …), des terrains de golf, et des espaces sportifs, l'interdiction s'étend entre 8h00 et 20h00.
Ces mesures de restrictions ne sont pas applicables aux usages dont l’eau provient de la nappe d'accompagnement du Rhône, du canal BRL alimenté par le Rhône, ainsi que de retenues dont l’eau a été stockée en période où la ressource était abondante.
Sur les territoires classés en vigilance, il est demandé à chacun d'adopter un comportement écoresponsable, en utilisant l'eau de manière mesurée.
Des arrêtés de restriction d’usage de l’eau plus contraignants peuvent être pris par les maires si la situation sur leur territoire le nécessite.
Un nouveau point sur la situation hydrologique du département sera effectué le 12 juillet prochain.
Selon l’évolution de la situation, M le Préfet du Gard pourra être amené à durcir les mesures de restrictions et de limitations des usages de l’eau.

LES ARRÊTES PRÉFECTORAUX TRAITANT DE L’ÉVOLUTION DES NIVEAUX DE CLASSEMENT ET LES RESTRICTIONS OU/ET INTERDICTIONS QUI Y SONT LIÉES SONT AFFICHES EN MAIRIE.