AIGUEZE, un nom qui se justifie


l'eau de source arrive dans le regard
et s'infiltre dans le réseau d'eaux usées.
Après la découverte d’une arrivée importante d’eau claire dans le réseau des eaux usées, des travaux ont été nécessaires place du jeu de paume. L’eau arrivant après infiltration, il a été difficile d’en déterminer l’origine. Les analyses de la teneur en chlore ne donnant pas de résultats fiables, nous avons été dans l’obligation d’analyser le PH et d’étudier les volumes d’eau distribués depuis le château d’eau pour en trouver l’origine (eau potable ou issue de la nappe).
Suite aux importantes précipitations, cette eau provenant certainement de la nappe phréatique suit le chemin du Barry pour alimenter les différents puits domestiques ou publics du village. A noter que dans la cave viticole de la famille Chabot, qui est située 2,5 m de dénivellation au dessus de la place du village, le niveau de la nappe est seulement à 0,50 m du niveau de sol.
Lors des travaux, l’opération de pompage pour assécher la zone des travaux a permis d’évaluer un débit de 1,4 m3/h (soit plus de 33 m3 par jour) qui se déversait dans le réseau et pour lequel nous avions à payer le traitement. Une  dépense inutile qu’il fallait supprimer rapidement.
Les travaux entrepris ont permis de limiter les infiltrations vers le réseau d’eaux usées. Le regard situé au nord de la place sera rendu étanche pour obtenir un résultat satisfaisant.

Il ne reste plus à espérer que de telles infiltrations n’endommagent pas les réseaux vieillissants.  

Patrick en cours de travaux pour modifier le branchement 

Jean-Marie et jean Pierre cherchent l'origine de l'eau


Une belle infiltration

Mais d'où vient toute cette eau ????
30 m3 par jour, et dire que certains manquent d'eau !!