Risques Naturels

Notre village et les risques naturels.


Positionné par nos anciens sur un promontoire rocheux le village d’Aiguèze semble indestructible, le hameau de la Roquette et les fermes isolées jouissent d’une totale sérénité. 

Cette situation qui semble confortable reste toutefois sujette à quelques risques naturels qu’il est opportun de rappeler régulièrement.

Le fait de garder en mémoire ces risques doit permettre de prendre les bonnes décisions en matière d’aménagement de l’espace et d’avoir les bonnes réactions lors d’évènements naturels.




Sur notre village, ces risques sont essentiellement liés :

Aux inondations,
* secteur blanchisserie et rives du ruisseau « l’Aiguèze »,
Aux secousses sismiques, 
* risques modérés,
Aux risques d’effondrements miniers,
* localisés secteur la Roquette et la Mazade,
Aux retrait-gonflement des argiles,
* localisés secteur la Roquette,
Aux feux,
* tout le territoire communal (vigilance secteurs boisés),
Aux tempêtes,
* tout le territoire communal,
A la neige.
* tout le territoire communal.
-          

Pour être en mesure de réagir face aux conséquences de ces différents risques, la mairie dispose d’un document de travail (le PLAN COMMUNAL DE SAUVEGARDE) dans lequel sont répertoriées les actions à mener face aux événements naturels et de cartes et documents divers sur les aléas et les prescriptions qui y sont liées.
Les risques liés aux éléments naturels de surface font l’objet d’un PCS (inondations, tempêtes, neige, canicule...) ou de réglementations particulières (feux...).
Le PCS, répertorie les habitations sujettes aux risques pour prévenir les habitants de l’événement et des mesures à adopter ; il identifie les zones à risques et les actions à entreprendre (contacts, regroupement de population, interdiction de route, déviations, alimentation en eau …).
Les réglementations particulières touches essentiellement les risques latents et les feux. Pour les feux il s’agit là des arrêtés préfectoraux d’interdiction de feux en période de sécheresse ou d’obligation de déclaration d’écobuage en mairie.
D'autres risques latents, liés à la nature de nos sols et sous-sols ou des travaux entrepris (mines, extraction de matériaux), sont répertoriés sur des cartes permettant de gérer l’espace (autorisation d’urbanisme…) : il s’agit là des risques liés aux secousses sismiques, aux risques d’effondrement, aux retrait-gonflement des argiles.
Les actions de la mairie : Au-delà de l’identification des risques et de la mise à jour régulière du PCS (fichiers nominatifs, numéros de téléphone, localisation des dangers…) la mairie doit informer les administrés sur les risques majeurs, alerter la population et en assurer la sécurité, veiller à l’implantation des opérations d’urbanisme.
La mairie a le devoir d’informer et sensibiliser les habitants sur les risques (document à paraître),
La mairie a le devoir d’alerter, de protéger les populations et de gérer les événements.

Les habitants ont la possibilité de consulter en mairie les différents documents et cartes, ils peuvent également se tenir informé par les différents vecteurs mis à leur disposition (télévision, radios, journaux, sites web météo – vigicrue – wikiprédict - site de la préfecture et de la mairie).

« Cette présentation très simplifiée n’est pas exhaustive des risques qui nous entourent et des mesures imposées et à prendre».